Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum
Options de navigation
  FAQ ::: Rechercher ::: Membres ::: Groupes d'utilisateurs ::: Profil ::: Messages privés ::: Connexion   Enregistrez vous 
Vos dernier achat...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 23, 24, 25
 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum -> S / I / B
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
severance
Parasite


Inscrit le: 27 Nov 2008
Messages: 18
Localisation: A ma place

MessagePosté le: 27 Nov 2008 22:07    Sujet du message: Répondre en citant

... un sandwich au poulet.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 02 Déc 2008 9:48    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Ornicar M. Green

Lapinourose m'a contacté jeudi par mail, reçu le colis hier midi : parfait état, emballage soigné, il y a juste pour le moment un truc un peu "gros" : une partie du montage est impossible à réaliser avec les chaînes de Padme (picots trop fins pour s'emboiter), alors il a fallu ruser avec de la colle Patafix pour le moment... mais le résultat est impressionnant Très content






_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
ornicar
Space Jockey


Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 743
Localisation: Paris France

MessagePosté le: 02 Déc 2008 14:02    Sujet du message: Répondre en citant

yéééé, bravo! belle pièce, belle aquisition ! tu peux être fier Très content
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 07 Nov 2009 23:19    Sujet du message: Répondre en citant

Hop!

Je sais, ce que je fais s'apparente à de la nécromancie de post, mais c'est essentiellement sur ce topic qu'on parlait de trucs comme ça.
Je sais, il y a plein d'autres endroits pour faire ça, bien plus propices, mais que voulez-vous, je suis pas inscrit sur spirit-of-metal.
Je sais, une tonne de mecs ont déjà chroniqué ce truc et souvent de grands connaisseurs, mais crévindiou, j'ai besoin de le faire, j'ai mis trois mois à obtenir ce truc, alors je le fais, tant pis si personne me lit, tant pis si Cano' déchaîne son courroux sur moi.

Fallait que je le fasse.

Fallait que je chronique Evangelion, le dernier album de Behemoth. Embarassé


Bon, comme tout bon metalleux orienté Metal extrême le sait, Behemoth est un groupe polonais ayant commencé en faisant du TRVE Black païen/satanique, mélancolique et rêche, et ayant peu à peu viré au Brutal Death mystique, atypique et comment dire... dansant. Behemoth est dirigé depuis ses origines par Nergal (Adam Karski pour la famille et le chien), qui écrit et compose tous les morceaux, et qui est blindé d'études en histoire et de lectures philosophico-ésotérico-religieuses. Cool

Après nous avoir servi un Demigod ultra-violent et moderne qui officialisait leur entrée dans le Death, plein de bourrinisme et de très beaux morceaux parfois épiques, parfois heavy, mais parfois aussi un peu maladroits (la voix à plusieurs pistes bidouillée incompréhensible). Après The Apostasy aux influences orientales, à la sonorité organique et primitive, aux rythmes puissants, techniques, complexes et originaux, pourvu de très belles pièces que j'aurais aimé plus développées et avec un son moins sec, plus vibrant. Après un EP qui poussait encore plus loin le côté primitif de leur musique tout en préfigurant l'alboume actuel, Behemoth nous assène Evangelion, et fait exploser les limites du Metal extrême. Très content

Bon, deux mots sur la production, parce que même si pour un amateur de Raw Black (enregistré dans des cavernes en Norvège) comme moi, la production c'est secondaire, ben là c'est quand même vachement bien fo*tu. Moqueur Le gars qui s'est occupé de ça a l'habitude de bosser avec Slipknot, donc il connait son métier (même si Slipknot, c'est franchement pas le même niveau musical que Behemoth, donc ça m'a fait flipper en lisant ça, mais au final c'est bon) et effectivement, on a un son très propre, extrêmement net qui fait qu'on ne perd pas une miette de la virtuosité du groupe. Un camarade à moi, qui aime chipoter sur les détails techniques, trouve que leurs derniers choix en matière de matos les fait sonner un peu comme trop de groupes mainstream.

Et ben mesdames et messieurs, perso, j'en ai rien à p*ter. Mort de rire

Pourquoi? Ben parce que Behemoth a su rester Behemoth, et que c'est pitêtre pour ça que d'autres chipoteurs les ont accusés de manquer d'originalité sur ce dernier alboume. Là encore, je dis foutaises (non, "fourchette"!) et c'est pas pour faire du troll. Les aspect abordés dans toute la discographie du groupe sont condensés dans cet album, qui reste néanmoins dans la droite ligne des deux derniers. Ce qui est bizarre, d'ailleurs, si l'on considère que dans les vidéos-teasers que le groupe avait postées avant la sortie, Nergal disait que les amateurs de Demigod risquaient d'être déçus, et qu'il considérait The Apostasy comme un écart à sa ligne inspiratrice. Confus

Bon, tout ça étant dit, je passe à la chronique morceau-par-morceau, c'est-à-dire aux choses sérieuses:

1- Daimonos: L'Album et le morceau commencent par une courte intro menaçante et horrifique à souhait, où, sur fond de samples discordants et de hurlements de détresse, Nergal scande des vers où j'ai cru reconnaître "Heru Ra Ha... People ov Gommorha..." donc on prévoit de la joyeuseté mystique bien sympa Maléfique . Effectivement, le morceau commence pour de bon avec des guitares au son terrifiant, lourd et appuyé par un Inferno (batteur) plus en forme que jamais, avec un résultat malsain mais épique à souhait! Toujours des rythmes complexes et subtils mais bourrins, des influences orientales encore plus nettes et assummées. Des vocaux bien plus maîtrisés qu'auparavant, parfaitement harmonisés avec l'accompagnement, un solo sublime soutenu par un rythme quasi-militaire, et surtout un refrain ultra-puissant où un choeur nous martèle "All Hail Slain and Risen God! All Hail Dyonisus!" Choqué Effectivement, on a bien là un album dyonisiaque, passionné, puissant, vivant mais méticuleux, chirurgical. Parfait, en somme, et dont ce morceau d'ouverture est un excellent exemple. Clin d'oeil

2- Shemhamforash. Une cithare soutenue par des guitouzes toujours aussi puissantes distille sa mélodie cyclique, éthérée, hypnotique, et derrière, ça tape fort! Cool Et vite! On a bien là un morceau technique où Inferno montre tout son gros talent, et où des riffs difficiles à appréhender mais torturés et malsains mettent une goddamn ambiance bien "ivol" et qui rappelle les origines blackeuses du groupe.

3-Ov Fire and the Void. Le gros tube de l'alboume, et son p*tain de riff Choqué entêtant, juste génial, son rythme boiteux et irréguiler, qui donne ce caractère unique à un GRAND moment de métal extrême. Toujours une ambiance tragique, toujours de guitares qui tapent comme des percus, et ces goddamn riffs... Ca ressemble à rien dans le Metal, c'est juste génial, et les paroles scandées si poétiques et évocatrices, des choeurs samplés pour ajouter de la densité à tout ça... Nyabon, messieurs, nyabon!

4-Transmigrating Beyond Realms ov Amenti. A nouveau un morceau au rythme ultra-rapide où Inferno est grandiose, quoique interrompus par des transitions épiques qui donnent envie de se déboiter la nuque en headbanguant Très content . Là aussi, les influences orientales sont palpables, même si ce n'est pas du Nile, non, c'est Behemoth, c'est avant tout mystique, là aussi, Nyabon!

5-He who Breeds Pestilence: des corbeaux coassent, une guitare surasutrée égrenne un riff morbide et menaçant, et d'un coup, comme ça, ça bourrine, Nergal s'époumonne, on est comme emportés par un tourbillon de violence, et ça retombe vers ce riff malsain et lent, mais accompagné par des samples et de la batterie, et ça repart, ça bourrine, on en est désorientés, comme secoués par tant de force, et ce rythme improbable, heureusement vient le refrain mélancolique, âpre, rauque, boiteux. Et ça repart, et ça retombe, et ça repart... Ces rythmes sont fascinants, on se sent comme exténué, mais on continue, chaque mesure est un pas lourd et difficile, mais ça avance, c'est douloureux mais ça avance. La mélancolie du surhomme devant affronter l'Eternel Retour pour réaliser la pleine mesure de sa puissance, sans doute... Confus


Bon, retour demain pour la deuxième moitié de la chronique.
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vasquez
Grand Ancien


Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 1066
Localisation: Sulaco

MessagePosté le: 08 Nov 2009 9:58    Sujet du message: Répondre en citant

Le metal, je n'ai jamais accroché, mais didjou ta chronique est tellement enthousiaste que çà donne presque envie! Moqueur
_________________
« El Riesco Siempre Vive! »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
madzo
Grand Ancien


Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 1065

MessagePosté le: 08 Nov 2009 10:37    Sujet du message: Répondre en citant

Ca donne envie c'est sùr Sourire , malgré que je sois pas fan du genre (j'en ecoute modérément sans connaître vraiment). En tout cas je salus ton dévouement à cette passion musicale que l'on enferme parfois trop dans les vielles caricatures à deux balles de "barjos sataniques".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 08 Nov 2009 13:45    Sujet du message: Répondre en citant

Moi c'est la revendication des termes qui me fait parfois rire...

"On fait du black satan bourrin" ou du "heavy crado metal"... bon je conçois que certains soient persuadés de parler à Satan tous les jours, mais finalement c'est peut-être un type ordinaire qui écoute du André Rieu du haut de son trône M. Green
_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 08 Nov 2009 13:50    Sujet du message: Répondre en citant

Plop! Content que ma chronique reflète correctement mon enthousiasme. Devriez écouter un ou deux morceau, pour voir, mais j'ai peur que vous soyez déçus, c'est pas facile à appréhender. Confus

Deuxième partie, on continue:

6-The Seed ov I. Pour le coup, ça ressemble presque à du Gojira, avec ses guitares au son métallique, qui martèlent un riff lent et oriental. Le résultat est plus dense que le reste des morceaux, et rappelle beaucoup leur travail sur Demigod ou sur Zos Kia Kvltvs (Here and Beyond). Tout de même un petit break, et un gros refrain enragé, qui débouche immédiatement sur un solo court et agressif qui évoque ceux de Sventevith, leur premier album. Très beau morceau encore une fois. Clin d'oeil

7-Alas, Lord is Upon Me. L'autre morceau sombre et blackisé avec He Who Breeds Pestilence. Ca commence aussi par un riff lent et cyclique, mais interrompu par des guitares ultra-lourdes au son vraiment terrifiant Choqué , qui ensuite s'arrètent, et le riff lent et sourd reprend, tandis que Nergal égrenne ses vers d'une voix menaçante et traînante, et derrière lui, la musique enfle, elle enfle... Et là c'est le refrain, bourrin, lent et doomesque, c'en est presque lovecraftien Moqueur . Ca cogne encore, et là, paf, d'un coup, comme ça, ça s'arrête. Hein? 3 minutes 16? C'est tout? Alors qu'il y avait là de quoi faire un morceau-fleuve hypnotique et lourd à souhait? Behemoth aime nous frustrer, mais ne vous inquiétez pas, il va se rattraper à la fin. Clin d'oeil

8-Defiling Morality ov Black God. Celui-ci est encore plus court, mais ma foi, nyabon! Ca comence très fort, frénétiquement, pour bien montrer que Behemoth a gagné en bourrinisme, et ça rappelle franchement Demigod pour ce côté-là. Ca blaste tout du long, et Inferno a l'air de beaucoup s'amuser derrière les futs (ou d'en ch*er à fond, on sait pas). Le solo est très nilesque, et la fin du morceau évoque beaucoup certaines parties de Pandemonic Incantations, pour le côté grandiose. Cool

9-Lucifer. Depuis très longtemps, Behemoth nous avait habitués à garder le meilleur pour la fin Sourire : Grom à la fin de Grom, l'outro de Pandemonic Incantations, Chant for Eschaton 2000 pour Satanica, Heru Ra Ha: Let There Be Might sur Zos Kia Kvltvs, The Reign ov Shemsu-Hor sur Demigod, Christgrinding Avenue sur The Apostasy. Que des morceaux d'anthologie, sublimes, inspirés et originaux, qui cloturaient en beauté chaque album Cool . Et ben les polonais ne se sont pas démentis, puisque Lucifer est probablement le meilleur morceau de l'album, sinon un des meilleurs du groupe. Il s'agit ici de la mise en musique d'un poème de Tadeusz Micinski, et ma foi ça rend vraiment super bien! Tadeusz Micinski? Un polonais? Maimaimais... Ca voudrait dire que... ZOMG! Un morceau chanté en polonais! Choqué Enfin! Yog-Sothoth a entendu mes prières, et enfin, après dix ans à chanter en anglais, Behemoth nous refait enfin un morceau en polonais! Joie! Mais ce n'est pas la seule sublimosité de ce track, que je m'en vais vous chroniquer:
Le morceau-fleuve que Alas, Lord is Upon Me aurait pu être, c'est celui-là: 8 minutes 7, et franchement, on en redemande Choqué ! Ca commence par des samples discordants, des tambours dans le lointain, une ambiance ultra-opressante Confus , une guitare qui soutient ça, et ça commence: Ce riff est juste excellent, carrément lovecraftien, pour le coup! Maléfique Epique, lourd, cyclique, soutenu par une orchestration et des samples qui densifient tout ça et lui donnent son atmosphère sombre et agressive. Un petit break angoissant, et le couplet commence, parfaitement rythmé, là encore ça martèle très fort, avec des petites transitions dignes de Zos Kia Kvltvs, torturées, grinçantes, les guitouzes hululent, agonisent Très content , et ça repart, Nergal nous assène les vers, parfois avec une voix bidouillée mais effrayante, soutenue par ces guitares au son abrasif, austère, bien blackeux mais toujours bourrin. Ce morceau là est bel et bien un hommage à leur origines, et pour le coup, oui, je suis d'accord avec les critiques, Behemoth nous fait du Black/Death comme avant Cool . Bon, malheureusement, ce n'est pas là qu'Inferno peut donner la pleine mesure de son talent, en revanche, pour les guitouzes, oui! C'est entraînant comme c'est pas possible, et quand le morceau s'achève sur des bruits blancs sinistres, enflant un instant avant de s'arrêter, on se dit: Quoi? Noooon! Revenez! Choqué Encore! Encore! 8 minutes c'est pas assez! Mal ou Très fou gnaaaah!

Donc, comme vous l'aurez compris, j'ai pris ma plus grosse claque depuis ma naissance, mais dans le bon sens, hein! Je sens que même si je trouve cet album parfait, il ne tient qu'à moi de me l'approprier, de l'appréhender davantage pour saisir tout sa puissance tragique, à la fois apollionenne pour le côté technique et maîtrisé, et dyonisiaque pour le côté mystique et passionné! Je recommande de l'écouter à fond, avec du bon matos, et tant pis (enfin, tant mieux) pour vos oreilles! Sourire

Concernant le packaging, je me suis procuré (oui, acheté) la version collector digipack tout ça, avec un DVD du making-of de l'album, une très très belle couverture représentant la Grande Prostituée sur la Bête à Sept Têtes et Dix Cornes, dressée devant les Tables de la Loi brisées et des prêtres agenouillés, dans un style gravure du XIXème, très Gustave Doré Cool , pareil pour les illustrations intérieures du livret. Excellent livret, où comme d'habitude, Nergal nous donne ses impressions et explications de chaque morceau. Mais aps trop, quand même, ça reste ésotérique. Mort de rire

Donc si vous appréciez le Metal qui tape fort, mais avec un cerveau à l'intérieur, achetez, vous le regretterez sans doute pas! Clin d'oeil


Wow! Que de smileys! Ah, Pod: concernant les gars qui croient parler à Satan: Bof, c'est jamais que des symboles, tout ça, du folklore. Ca me rappelle ce groupe: Circoncision, et ben Satan, c'est leur tonton.

Allez, comme ils disent: Satan vous fait des gros câlins touts doux! Clin d'oeil
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Acheron
Interface 2037


Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 135

MessagePosté le: 08 Nov 2009 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier Behemoth, une tuerie effectivement.
_________________
Je ne vous mentirai pas sur vos chances de survie mais... vous avez ma sympathie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sulaco
Parasite


Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 11
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 03 Jan 2010 13:23    Sujet du message: Répondre en citant

Assassin's Creed 2 sur Ps3 (tout simplement excellent)

Le coffret intégrale des albums/EP de Nightwish

Deux gilets Lonsdale et un polo Fred Perry

Voilà pour mes achats post-Noël Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
johner
Parasite


Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 5

MessagePosté le: 07 Jan 2010 8:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bon j'ai craqué j'ai pris les tomes 2&3 d'alien et le tome1 de prédator Cool

Vite vite M'sieur le facteur!!! Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Alien_Shinigami
Facehugger


Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 33
Localisation: Québec!

MessagePosté le: 07 Jan 2010 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai reçu mon Aliens Warrior de NECA par la poste hier Très content Il fait 9" et il est trop détaillé, je l'adore!

J'en posterai des photos ainsi que de mon Giger Alien (de NECA aussi) de 22" quand j'aurai le temps Sourire
_________________
Nous appartenons à une espèce conçue pour assurer sa survie.
Nous sommes des êtres que ne viennent troubler ni la conscience, ni les remords, ni une pseudo moralité.

Nous sommes parfaits…
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
captain-bamo'
Space Jockey


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 891
Localisation: Dans mon EEV crashé dans le 77

MessagePosté le: 07 Jan 2010 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Left 4 Dead 2 sur Bobox
Un tatouage " ultra "
Un bouquin sur le film AVATAR
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sulaco
Parasite


Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 11
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 08 Jan 2010 22:37    Sujet du message: Répondre en citant

Choqué Un tatouage Ultra!!!

J'ai également en projet de m'en faire un Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum -> S / I / B Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 23, 24, 25
Page 25 sur 25

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB© 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com