Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum
Options de navigation
  FAQ ::: Rechercher ::: Membres ::: Groupes d'utilisateurs ::: Profil ::: Messages privés ::: Connexion   Enregistrez vous 
Creation d'un Synopsis pour Alien 5/Prequel
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum -> Art / Fan Art
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 07 Sep 2009 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

Canopus a écrit:

Un gentil (un protagoniste, parlons cinéma) dans l'univers d'Alien ne peut pas être du côté des créatures.

Ben, c'est justement ce qui me dérange avec le terme "gentil", qui sous-entend qu'on est obligés de se placer du côté des humains, et que ceux qui fricotent avec les xénomorphes deviennent automatiquement des "méchants"... Je propose de laisser tomber ces concepts de "gentil" ou "méchant", on aurait juste des personnages, certains qui sont philanthropes, d'autres qui ne pensent qu'à leur cul, des aliens, des gars qui admirent les bestioles... Et on verrait comment ce petit monde s'en sort, sans favoriser dès le départ un "camp" par rapport à un autre en le décrétant "gentil"... Mais c'est vrai que 'jaurais pas dû commencer à parler de "héros", au temps pour moi.

Citation:
Ca serait intéressant d'aborder ça, d'autant que Ash et Gediman ne font que survoler la question. Mais si on veux voir ça dans le cadre d'un prequel, je pense qu'on peut laisser tomber.

C'est aussi pour ça qu'un préquel me convient moins, parce que mes idées seraient assez impertinentes dedans... Le but d'un préquel est essentiellement de répondre aux questions que les fans se posent, et trop s'écarter de ce but lui ferait perdre sa qualité de "préquel". D'un autre côté, je trouve que ça manque d'ambition de se contenter de simplement répondre aux questions qu'on se pose sur ce qui s'est passé avant. Ce que n'exclut d'ailleurs pas complètement un spin-off.

Citation:
Ripley dans AREZ n'a-t-elle pas déjà atteint ce stade, même involontairement ? Elle subit sa résurection mais endosse un rôle de médiateur entre l'humanité et les Aliens. De part sa nouvelle constitution physiologique mais aussi de par ses nouvelles connassances acquises grâce aux manipulations génétiques !
Cépafo, mais je suis pas vraiment d'accord: Même s'il y a pas mal d'ambiguités, Ripley 8 choisit le camp des humains à plusieurs reprises, notamment quand elle choisit de tuer le Newborn, quand elle zigouille des aliens... Et puis surtout, il n'est pas question de choisir sa qualité de surhumaine, pour elle. Elle a été ressuscitée, tant pis/tant mieux pour elle, mais elle n'y peut rien. Et puis surtout, je tenais à mettre en lumière le "fait" que les SJ partagent cette vision... Confus Effectivement, le sujet a été abordé, mais je me demande si on ne pourrait pas le rendre plus évident, plus fouillé...

M'enfin après, je veux pas (enfin, pas trop) m'imposer, et je saurai adapter mes idées à l'opinion de la majorité, hein.
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 07 Sep 2009 11:51    Sujet du message: Répondre en citant

Ubbo Sathla a écrit:
Ben, c'est justement ce qui me dérange avec le terme "gentil", qui sous-entend qu'on est obligés de se placer du côté des humains, et que ceux qui fricotent avec les xénomorphes deviennent automatiquement des "méchants"...


Franchement, ca me dérangerait pas d'avoir un heros du côté de l'humanité. Ca m'embête d'avoir à le dire, mais on va avoir du mal à faire mieux ou "original" que l'intérpretation de Siggy... Le charisme du personnage de Ripley est indéniable. C'est un rôle complexe, à la frontière entre la puberté et l'age adulte, avec tous les enjeux que cela entraîne (relation au sexe, au machisme, à la survie...).

De toute évidence pour être réussi, ce prequel à besoin de choquer, de remettre en question des tabous encore existants dans la société actuelle. Même si beaucoup de verous ont sautés depuis 30 ans, je suis persuadé qu'on peut encore trouver le moyen de repousser les lignes.
_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 07 Sep 2009 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

Un héros du côté de l'humanité? Ben, franchement, ça ne m'emballe pas des masses, mais si tout le monde est d'accord dessus, pourquoi pas. Simplement, je veux que ce soit un perso complexe, peut-être même ambigu, jusque dans son rôle de "héros". Passqueu c'est vrai, faire plus poussé et original que Ripley est difficile, mais c'est pas une raison pour pas essayer d'avoir des persos profonds. Mal ou Très fou Alors on reste motivés, on partage des idées, on les évalue, on les travaille.

A ce propos, je t'entends tout le temps parler de préquel, mais selon ce sondage, seuls madzo, toi et Cano' avez choisi cette option, tandis qu'au moins autant d'entre nous penchons pour le spin-off (Vasquez, moi, Sxin, et peut-être Le Celticant) donc j'aimerais qu'on attende que la question soit tranchée. Confus

Quoique... Il est possible de faire un scénar qui, tout en étant détaché de la continuité, apporterait les réponses nécessaires. Ou encore une histoire se déroulant avant les autres flims, mais partant dans des directions complètement inattendues.... Sourire
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
florenth
Chestburster


Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 76

MessagePosté le: 08 Sep 2009 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, je préfère un spin-off.
Et l'idée qui me botte, c'est de développer une histoire sur Terre, ou du moins une planète coloniale. On aurait alors la vision d'un monde cyberpunk /post-apocalyptique.
Quand je parle de planète coloniale, j'entend une planète sur laquelle l'humanité a pu se développer (et pas quelque chose comme Hadley's Hope ou Fury). Un monde construit par l'homme, et très très mal entretenu. Une cité comme le LA de Blade Runner serait parfaite.

Comme personnages:

Des humains. Des synthétiques.

Mon histoire se tiendrait sur deux fronts (sur Terre, et dans l'espace). D'une part, on suivrait un trio composé d'un homme, sa femme, et un synthétique (femme). D'autre part, un vaisseau faisant route vers la Terre. A son bord: des synthés...et une petite cargaison d'oeufs.

L'homme (le héros) serait un gars de la WY. La compagnie l'informe de la désertion d'un groupe d'androïdes (sans mentionner le vol d'oeufs) dans une de leur colonie scientifique. Ils seraient en route pour la Terre (destination la plus probable, car ces androïdes sont à la recherche d'une identité humaine, ils veulent être des humains).
Lui et sa femme font la connaissance d'une autre femme (ils ne savent pas tout de suite ce qu'elle est).
Au fur et à mesure, on va voir se développer toute une réflexion sur la condition d'être humain, et sur le plaisir.

Puis quand le vaisseau arrive sur Terre, le groupe rejoint la fille synthétique (qui était une des leurs). A ce moment, va commencer une initiation pour le couple. Une translation vers une condition supérieure à l'homme, une espèce de surhomme que les androïdes cherchent à atteindre. Cela passe par le plaisir sexuel. Une jouissance exceptionnelle, un retour à la nature la plus basique, au besoin le plus fondamental de l'être humain: le sexe. Et l'Alien serait en quelque sorte u outil pour atteindre le surhomme.

Bien sûr, au début, on devrait avoir un couple réticent, voire même un peu effrayé, pour voir ensuite un revirement et une compréhension. L'homme serait celui qui est le moins "chaud" si j'ose dire, mais va finalement se plier à la dépradation des synthétiques.
Mais l'alien est hostile, dangereux, pervers. Il va profiter de la non-méfiance pour tisser sa toîle, s'installer. Se tapir dans l'ombre, et attendre.

L'homme va vouloir faire partager son expérience. Et sa maison va devenir un lieu de culte malsain. Il parvient à convaincre certaines personnes de partager cela avec le groupe (disons la secte).
L'ennui c'est que l'alien n'entend pas n'être qu'un sextoy. C'est avant tout une machine à tuer effroyable. Et il une nouvelle fois le prouver.
Et le lieu de culte devient une tannière pour le monstre, qui va étendre son territoire...


Voilà en gros. Il y a pas mal de trucs à ajuster, et à détailler un peu plus. J'espère que vous comprendrez ce que je viens d'écrire surtout Mort de rire
En gros, mon alien serait pervers, obscène, mais désiré. Et il va jouer de cet atout pour assurer sa survie.
_________________
Planet Alien: You've not any idea of a nightmare
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Canopus



Inscrit le: 28 Sep 2003
Messages: 2195
Localisation: Ker R'lyeh

MessagePosté le: 08 Sep 2009 23:10    Sujet du message: Répondre en citant

heu oui... Ton truc, c'est quand même un poil "orgiaque", non ? Le but c'est pas de faire un porno de science fiction !

Toute la puissance métaphorique du premier Alien vient de la manière dont est abordée la thématique de la sexualité avec la dimension freudienne qu'on sait.
C'est de la suggestion et c'est bien plus intéressant comme ça. Ca passe dans les décors, dans le design du monstre, dans les actions des personnages.


Ubbo a écrit:
A ce propos, je t'entends tout le temps parler de préquel, mais selon ce sondage, seuls madzo, toi et Cano' avez choisi cette option, tandis qu'au moins autant d'entre nous penchons pour le spin-off

Ah non, j'ai rien choisi moi !! C'est que dans le titre, y a écris "creation d'un scénar pour Alien5/prequel"
Bien sur que je préfèrerais mille fois un spin off, ou un Alien 5 qui viendrais tout bétement après Alien 4.

Citation:
Un héros du côté de l'humanité? Ben, franchement, ça ne m'emballe pas des masses

J'aurais un peu de mal à m'identifier à un personnage qui préfère l'espèce Alien à l'espèce humaine. Et ça serait le cas de beaucoup de gens.
Les Aliens, c'est la destruction et la mort à grande echelle. Fondamentalement, le spectateur est obligé de prendre parti pour les humains, parce qu'il est "normal", parce qu'il aime des gens sur cette planète !

Ca n'empèche pas de créer un personnage complexe.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
florenth
Chestburster


Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 76

MessagePosté le: 09 Sep 2009 10:00    Sujet du message: Répondre en citant

Héhé, je n'ai pas dit qu'il fallait tout montrer sans compromis.
Moi aussi je pense que toute la puissance inquiétante de l'Alien réside dans les sous-entendus et les suggestions plus que dans la boucherie (et ça, le frères Strause ne l'on pas compris, pas plus qu'ils n'ont compris comment cadrer un plan)

Donc, si mon film aurait une connotation sexuelle certaine, je préfère que les moments malsains, dérangeants, viennent de scènes supposées (par une simple image, un son, une ombre,...) et non de d'une partouze (même si on peut faire quelque chose de très dérangeant avec ça, regardez Eyes Wide Shut...).

Bon après, je dois avouer que cette histoire n'est qu'un pure fantasme de ma part, histoire d'aller au bout de mes délires Aliens Mort de rire
_________________
Planet Alien: You've not any idea of a nightmare
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 09 Sep 2009 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

L'Alien ne peut résolument pas être un objet de désir pour personne de normalement constitué. La morphologie même de la bestiole est suffisamment troublante, de même que son mode de vie et de reproduction. Il n'y a rien de plus effroyable que de se faire tuer par un phalus géant et/ou d'accoucher par le ventre d'un phalus turgescent M. Green
_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 09 Sep 2009 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

florenth a écrit:

Bon après, je dois avouer que cette histoire n'est qu'un pure fantasme

Moui oui oui... M. Green Perso, il y a des élements dans ton histoire avec lesquels j'accroche (surpasser sa condition par la force du plaisir et des passions, la vision de l'alien comme incarnation du sesque...) Mais le tout fait un peu trop... chimique... Je veux dire: les aliens sont des prédateurs sexuels, ils dominent leur "partenaire"... Donc certes, il est logique qu'ils se rebellent contre cette tentative de faire d'eux des dominés, mais il est du coup complètement impensable d'avoir simplement l'idée de les soumettre sexuellement, et ce, même pour des androïdes fumés. Et puis comme accroche scénaristique "des aliens réduits à l'état de jouets sexuels par des synthétiques orgiaques se rebellent contre eux" même si c'est sous-entendu à fond, ça casse complètement le mythe. Ca fait un peu... ero-guro...

Je crois savoir ce qui t'inspire cette intrigue: l'analyse du flim Blade Runner et de ses connotations sadomasochistes, où il était également question de surhommes synthétiques affirmant leur désir de vie par des relations de domination sexuelle sous-entendue avec des humains. Très bonne analyse, du reste, mais du coup, j'ai un peu peur que ça ne soit qu'un recyclage, qui fonctionne assez mal quand on y introduit des aliens. Je veux dire: dans ton intrigue, les aliens ont finalement un rôle symbolique assez secondaire. Confus Quand j'y réfléchis, ma vision personnelle utilise également ces thématiques, mais à la place des réplicants, je vois plutôt les aliens. Et pour les synthétiques? Ben le contraire des aliens.

Mais bon, il y a un nouveau truc qui ressort de ce brainstorming: les thématiques cyberpunk à exploiter.

Citation:
J'aurais un peu de mal à m'identifier à un personnage qui préfère l'espèce Alien à l'espèce humaine. Et ça serait le cas de beaucoup de gens.
Les Aliens, c'est la destruction et la mort à grande echelle. Fondamentalement, le spectateur est obligé de prendre parti pour les humains, parce qu'il est "normal", parce qu'il aime des gens sur cette planète !

Ca n'empèche pas de créer un personnage complexe.


"Le spectateur" aime les gens sur cette planète... C'est pas non plus comme si on comptait pondre un scénar pour film mainstream, où le spectateur moyen ne doit surtout pas être heurté dans sa philanthropie ordinaire... Mais bon, comme toi et Pod' le remarquez bien, sortir des personnages excessivement bizarres n'est pas non plus une solution (ça fait invraisemblable et artificiel) et à ce titre, il vaudrait effectivement mieux avoir un perso complexe.

Ce que je ne voulais pas, c'était un personnage résolument et définitivement philanthrope et incapable de comprendre la nature profonde du xénomorphe. (donc également son aspect passionné, vivant et créateur, en plusse de son côté morbide et destructeur que n'importe quel éjaculateur mondain est capable de percevoir)

Peut-être même un perso ambigu, voire peut-être même pas de vrai personnage principal...
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
florenth
Chestburster


Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 76

MessagePosté le: 09 Sep 2009 20:08    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui c'est clair que Blade Runner a une influence considérable. Même style de milieu, comme je l'ai indiqué. Et puis pour les allusions sexuelles, sans oublier un réalisateur commun.

Mais c'est vrai que finalement, dans mon intrigue, on est plus proche du Blade Runner 2 que du Alien 5.
Le manque d'alien, je l'avais moi-même ressenti. Manifestement, je ne suis pas le seul.

Il faudrait qur je relise ton intrigue à toi, car vu ce que tu en dis, tu reprend la thématique que j'utilise, mais "retournée à l'envers".

Sinon, l'univers cyberpunk est pour moi une condition "sine qua non".
_________________
Planet Alien: You've not any idea of a nightmare
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Canopus



Inscrit le: 28 Sep 2003
Messages: 2195
Localisation: Ker R'lyeh

MessagePosté le: 10 Sep 2009 15:08    Sujet du message: Répondre en citant

Dans Blade Runner, les répliquants affirment leur désir de vie par la volonté d'avoir une descendance, ce qui leur confère en quelque sorte l'immortalité au delà de leurs quatre années imparties. C'est montré (entre autre à ce moment là) par la scène métaphorique des oeufs dans la bouilloire avec Priss et Batty qui s'embrassent juste après.


Citation:
C'est pas non plus comme si on comptait pondre un scénar pour film mainstream, où le spectateur moyen ne doit surtout pas être heurté dans sa philanthropie ordinaire...

Bien sur, il ne s'agit pas de faire du Emmerich ! Mais il y a une limite à ne pas dépasser au delà de laquelle le spectateur risque de ne plus se sentir concerné par un personnage qui n'a absolument rien à voir avec lui.
Et un personnage monomaniaque obsédé par les Aliens et misanthrope, c'est une solution trop extrème. Il y a des gens intéressants dans la Saga, comme Johner (qui deteste autant les humains que les Aliens), comme Williamson (la scientifique qui observe l'ouverture des oeufs dans Arez).

Aimer les Aliens, c'est être fou et suicidaire, je doute que ça fasse un personnage principal crédible.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 10 Sep 2009 16:33    Sujet du message: Répondre en citant

A moins de se retrouver dans un délire à la Watchmen, avec une parodie de héros qu'on aime détester M. Green je suis pas sur par contre que le côté "humour très très noir et très peux sérieux" fasse du bien à la saga...
_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Ubbo Sathla
Space Jockey


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 596
Localisation: les angles du temps

MessagePosté le: 10 Sep 2009 21:32    Sujet du message: Répondre en citant

Arf, évidemment, un perso caricatural céleumal, et dans mon idée, il n'est pas non plus question d'un type qui passe son temps à gueuler "Allez tous vous faire f**tre, bande de sales conformistes, moi je vais avec les bestioles, elles sont 'achement plus kwieules et me donnent le kikitoudur! " Ni même "Mais, vous avez rien compris, ces être sont pour nous le moyen d'atteindre un stade supérieur, et il serait vachement crypto-chrétien de pas saisir l'occasion! Alez, hop! Il me faut un facehugger!" mais plutôt un perso dont la fascination est suggérée, exemples:
Flèche quand les persos découvrent l'alien, le plan montre leurs réactions, et on peut voir que son expression tient plus de l'admiration respectueuse que de la crainte terrorisée (cf: Brett).
Flèche Quand ils explorent le nid/le complexe SJ, il passe son temps à observer de très près chaque détail, voire même à toucher les parois, à les caresser.
Flèche toujours pendant les explorations, il est le premier à rentrer, et le dernier à sortir des salles.
Flèche Pour montrer ses "affinités" avec l'alien, il est possible de réutiliser des procédés symboliques propres à l'alien (plan au ralenti en train de se passer la langue sur les lèvres, tente lourdement de draguer un membre d'équipage, tics bizarres et plus ou moins freudiens, ongles mal coupés évoquant ceux du xénomorphe d'alien 1...)

Et encore, ces procédés que je mentionne restent assez communs et pas super subtils, mais ça reste du sous-entendu.

Bon, après, il est également possible de distiller certains de ces trucs dans un personnage à priori du côté des humains afin d'établir un doute, une ambigüité, une complexité.

Ca vous emballe, ou définitivement pas?
_________________
Hupadgh orr'e, lloigoth, Ubbo Sathla h'fhalma, h'gnaiih, h'gof'nn! Iä! Ubbo Sathla fhtagn!
I want YOU to join my cult!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
madzo
Grand Ancien


Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 1065

MessagePosté le: 11 Sep 2009 19:15    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense selon moi que le "travail" des persos aussi complexes soient-ils, devrait se réaliser au fur et à mesure de la phase d'écriture ou de finalisation du scénar. De personnages pourtant banals au commencement, découleront une serie d'évènement étoffant peu à peu la personnalité de chacuns.

Je ne veux à aucun cas donner des leçons^^, je crois savoir que l'écriture d'Alien fut une dose successive d'improvisation d'idées rajoutées à la fin, à savoir, certaines scènes clés du film et nature/caractéristique des protagonistes.

Avec toutes ces idées interressantes émisent dans ces posts, je pense qu'il ne rèste plus qu'entamer la trâme principale de notre synopsis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
florenth
Chestburster


Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 76

MessagePosté le: 12 Sep 2009 9:24    Sujet du message: Répondre en citant

un pitch de ma part:

Un vaisseau de contrebandiers est recherché par la Compagnie. Mais avant qu'elle ne puisse mettre la main dessus, les contrebandiers s'écrasent sur une petite planète.
Planète mi-dsertique, mi-jungle.
Là, nous suivons un survivant, qui avait réussi à s'échapper à temps grâce à une capsule de survie. Mais perdu au milieu d'une jungle remplie de mystères et de danger, la tâche ne va pas être simple pour lui...
_________________
Planet Alien: You've not any idea of a nightmare
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Podracers
Grand Ancien


Inscrit le: 10 Juil 2005
Messages: 1470
Localisation: Troisième jonction

MessagePosté le: 12 Sep 2009 9:33    Sujet du message: Répondre en citant

M. Green

J'en reste sans voix... on dirait le résumé d'une 4e de couv'
_________________
¥ You are tired Jedi...¥

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Planete-Alien.net - Le Forum Index du Forum -> Art / Fan Art Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB© 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com